FacebookTwitterFeed

Imprimer Initialiser la taille du texte Agrandir la taille du texte

La réforme des rythmes scolaires ne doit pas être une occasion d'aggraver la loi Debré !

  • Créé le mercredi 29 mai 2013
  • Catégorisé dans : Actualités

La FCPE s'insurge contre un amendement du gouvernement à la loi d'orientation sur l'Ecole adopté par le Sénat. L'article 47 de cette loi prévoit désormais le reversement d'une partie du fonds d'amorçage directement aux organismes gestionnaires des établissements privés.

Fotolia 2152630 SAlors que de nombreuses communes se sont lancées dans la construction d'une nouvelle organisation des temps des enfants, la nouvelle rédaction de la loi d'orientation prévoit désormais de leur retirer une partie des financements du fonds d'amorçage qui devait les y aider !

Les écoles privées n'ont pourtant pas d'obligation pour appliquer la réforme, ni en 2013 ni en 2014. Et la loi Debré exclut le financement d'activités autres que scolaires des établissements privés.

Il est du devoir de l'Etat d'aider les communes à mettre en place des activités périscolaires afin que celles-ci soient gratuites pour les familles mais il n'a pas à financer des activités proposées par des organisations privées, qui plus est à vocation religieuse !

Twitter   Facebook  
>

Espace réservé

Fédération des Conseils de Parents d'Elèves

108-110 avenue Ledru-Rollin
75544 Paris cedex 11
Tél : 01.43.57.16.16
Fax : 01.43.57.40.78

 

Mentions légales

Copyright © 2011 --- FCPE
Tous droits réservés

Lire les mentions légales